Rezensionen

Ausgabe 13

Compte rendu: Bambous kanak

Une passion de Marguerite Lobsiger- Dellenbach.

Roberta Colombo Dougoud (dir.)

Seite 168
Raymond Amman

Comment réaliser une exposition sur quelques morceaux de bambou et la rendre captivante, informative et séduisante? Ce sont les questions difficiles que les conservatrices et conservateurs du Musée d’ethnographie de Genève (MEG) ont dû se poser pour la réalisation de Bambous kanak. Le résultat est un succès puisque cette exposition propose, avec beaucoup d’imagination et de soin, une approche des bambous gravés par les Kanak, une population mélanésienne de Nouvelle-Calédonie qui passionnait Marguerite Lobsiger (1905 – 1993), la directrice du musée de Genève entre 1952 et 1967. L’exposition est donc aussi un hommage à cette ethnologue, spécialiste des bambous kanak. Le catalogue offre avec la même précision que l’exposition des photographies extraordinaires: riches en détails, nettes et offrant au regard des extraits des bam- bous qui ne se trouvent dans aucun autre ouvrage sur le sujet. La forme est donc parfaite, mais le contenu est-il de même niveau?