Laufende Forschungen

Ausgabe 16

Du traumascape au touristscape

Regards croisés sur Vukovar et Sarajevo

Seite 164
Patrick Naef

Cet article présente une recherche en cours sur la reconversion de sites traumatisés par un conflit récent, à savoir la guerre qui a embrasé la région des Balkans dans les années 1990, et plus particulièrement sur la mise en tourisme de ce qui est devenu après la guerre un patrimoine sensible. Je limiterai mon propos à certains objets considérés comme des «attractions» principales de tours spécifiquement orientés sur la visite des stigmates de ce qui est communément appe- lée la guerre des Balkans. Ceux-ci, souvent désignés comme des «war tours», sont proposés à Vukovar, une ville secondaire de Slavonie en Croatie orientale, ainsi qu’à Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine.