Rezensionen

Ausgabe 16

Les langages de l'autochtonie

Enjeux politique et sociaux des négociations identitaires Mapuche au Chili

Lavanchy Anne

Seite 195
Natacha Gagné

L’ouvrage d’Anne Lavanchy est une excellente démonstration des jeux d’échelles entre le local, le national et l’international. A partir d’une recherche dans la vallée d’Elicura, dans le sud du Chili, elle montre les conséquences pour les Indiens mapuche de l’adoption en 1993 d’une loi dite Ley indígena, dans un contexte international qui a vu l’apparition puis l’institutionnalisation de la problématique autochtone. Dans un chapitre liminaire intitulé «Comment les Indiens devinrent autochtones», elle retrace dans un langage clair le tournant, à partir des années 1970, qui mène à l’émergence de la catégorie «autochtone» sur le plan international, à travers les travaux de l’ONU, puis au Chili. Le titre de l’ouvrage, Les langages de l’autochtonie, fait justement référence à ces processus de catégorisation et de distinction.