Dossier

Ausgabe 18

Anthropologie des médias

Objets, épistémologies et perspectives

Seite 4
Kathrin Oester

Les pratiques médiatiques sont constitutives d’un collectif car elles font lien entre individus et groupes; ce faisant, elles produisent, reçoivent, censurent, manipulent et interprètent des messages à partir de configurations discursives diverses. Durant ces dernières décennies, les nouvelles technologies ont étendu leur pouvoir économique et social à l’ensemble du globe et sont devenues difficiles à maîtriser sur les plans juridiques et politiques. Il est dès lors central que les sciences sociales étudient les conditions et implications concrètes de la réalité médiatique contemporaine.