Rezensionen

Ausgabe 18

Tenir! Les raisons d’être des travailleurs sociaux

Seite 121
Isabelle Csupor

Tenir! Les raisons d’être des travailleurs sociaux indique d’entrée de jeu que les professionnel-le-s du social sont pris-e-s dans des tensions ou des dilemmes parfois tels que ce qui les unit, dans leur grande diversité, c’est de «tenir» dans la profession. Dès les premières lignes, Jean-François Gaspar, ancien travailleur social, sociologue et formateur dans une haute école sociale (se) pose une foule de questions à leur sujet, que l’on peut résumer comme suit: quelle est la sociogenèse du choix professionnel et des trajectoires biographiques qui conduisent au travail social? Quels sont les rapports que ces travailleurs et travailleuses sociales entretiennent avec les destinataires du travail social et avec leur hiérarchie? Quels sont leurs cadres de référence et leurs pratiques? En somme, comment incarnentils / elles leurs missions et comment supportent-ils / elles les tensions qu’engendrent les luttes de concurrence avec d’autres professions de l’humain ou disciplines académiques?