Rezensionen

Ausgabe 20

Compte-rendu: Les miroirs de l'adolescence

Anthropologie du placement juvénile

Laurence Ossipow, Marc-Antoine Berthod, Gaëlle Aeby 2014. Lausanne. Ed. Antipodes.

Seite 179
Jacinthe Mazzocchetti, Laboratoire d’Anthropologie Prospective, Université de Louvain-la-Neuve, Belgique

Dans cet ouvrage, l’ambition des auteurs est de rendre compte du quotidien du placement des adolescents en institutions, de ce vivre ensemble singulier, ainsi que des pratiques éducatives, qui les portent vers un devenir incertain. L’ouvrage repose sur trois enquêtes ethnographiques de longue durée réalisées dans trois institutions suisses (une pour filles, une pour garçons et une mixte), genevoises, pour être exacte tant on comprend au fur et à mesure de la lecture combien les règles peuvent différer d’un canton à l’autre. La particularité la plus intéressante pour moi, et j’y reviendrai, du canton de Genève, étant de ne pas distinguer les lieux de placements pour les adolescents ayant commis un fait qualifié d’infraction, et, pour ceux dont la situation de vie exige une mise à l’écart temporaire, sans pour autant qu’ils aient matérialisé leurs souffrances ou leurs difficultés via des pratiques de petites délinquances. Extrêmement dense, l’ouvrage est riche en matériaux ethnographiques inédits (observations, récits de jeunes et d’adultes, comptes rendus de réunions...) ainsi qu’en supports bibliographiques, une remarquable et peu accessible littérature grise y est mobilisée (rapports, dossiers...) ainsi que les auteurs clefs de la socio-anthropologie de la déviance et plus largement de l’anthropologie sociale.