Laufende Forschungen

Ausgabe 21

Faire parler les morts : la preuve par l’image ?

Réflexions anthropologiques sur les développements récents de l’imagerie forensique

Seite 150
Séverine Rey, Céline Schnegg

«Révolution», «changement de paradigme»: c’est dans ces termes que médecins légistes et radiologues forensiques qualifient les développements récents de l’«autopsie virtuelle». Depuis une quinzaine d’années, plusieurs techniques d’imagerie médicale (la tomodensitométrie [TDM], l’imagerie par résonance magnétique [IRM] et l’angiographie) sont en effet utilisées en complément des techniques dites «traditionnelles» de détermination des causes de la mort, telles que l’autopsie et l’analyse de prélèvements (Beauthier & Beauthier 2011). Des centres d’expertise se développent et multiplient recherches et publications afin de valider ces techniques: importées du monde de la clinique et des vivants, il s’agit de les adapter à la matérialité du corps mort et de revoir les modalités d’interprétation des images produites. Dans un contexte d’objectivation des causes de la mort, dominé jusqu’alors par des descriptions minutieuses et des photographies de dissection, l’imagerie post-mortem suscite une véritable fascination et constitue une rupture dans l’histoire de la médecine légale fondée sur l’ouverture des corps (Brandli & Porret 2013). Les promoteurs de ces développements vont même jusqu’à dire que l’autopsie virtuelle pourrait, à terme, remplacer les techniques classiques d’autopsie médico-légale.

Séverine Rey est professeure en sciences sociales à la Haute école de santé Vaud (HESAV), Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO). Ses recherches récentes se répartissent dans deux domaines: les études genre (choix atypiques de formation et insertion professionnelle) et l’anthropologie des techniques, avec comme centre d’attention l’imagerie médicale.
severine.rey@hesav.ch

Céline Schnegg est doctorante en sciences sociales à l’Université de Lausanne. Sa thèse porte sur le risque lié à la consomma- tion d’alcool pendant la grossesse. Dans le cadre de ses recherches, elle articule sociologie des pratiques médicales, sociologie des sciences et des techniques et sociologie des problèmes publics.
celine.schnegg@infomaniak.ch