Laufende Forschungen

Ausgabe 8

Le charme inquiétant des objets

Seite 169
David Bozzini

Naples, 1806. Gaetano tombe à terre, privé de ses sens et de son pouls. Appelé à la rescousse, un religieux arrive sur place avec une molaire récemment attribuée à saint Gaetano. Il n’y croit pas beaucoup, cette relique lui a été donnée par un de ses amis, le père Monforte, pour la tester et voilà justement arrivée l’heure de vérité. Il appose la molaire sur le corps sans vie de Gaetano, récite ses prières et, dans un élan de désespoir, menace le saint de pulvériser cette dent s’il ne se manifeste pas sur-le-champ. Le pauvre Gaetano ouvre les yeux, se relève et réclame à manger. Saint Gaetano a sauvé sa dent en graciant son homonyme.