Dossier

Numéro 21

Imaginaires collectifs du partage de l’espace public avec les personnes en situation de marginalité à Montréal et à Québec (1993-2012)

Page 52
Michel Parazelli, Marie-Eve Carpentier

This article presents a qualitative study of the collective imaginaries constructing the socio-spatial representations of the parties a ected by the presence of marginalized people in public spaces in downtown Montreal and Quebec City. Through an analysis of the discourses in French-language print media between 1993 and 2012, we identi ed three collective imaginaries, which we labeled as ecosanitary, democratic, and salutary, each one feeding a complex of specific socio-spatial representations. The purpose of this study is to provide an overall perspective of the ideological positions available to the parties involved.

Michel Parazelli est professeur à l’École de travail social de l’Université du Québec à Montréal et membre du réseau interuni- versitaire Villes Régions Monde (VRM). Il est aussi président de l’Association Québec / Canada pour la formation, la recherche et l’intervention sociale (AQCFRIS). Œuvrant principalement dans le champ de l’intervention sociale en milieu urbain, il s’intéresse aux rapports espace-société dont les questions d’appropriation de l’espace en situation de marginalité. Mentionnons deux ouvrages publiés aux Presses de l’Université du Québec, La rue attractive. Parcours et pratiques identitaires des jeunes de la rue et L’imaginaire urbain et les jeunes. La ville comme espace d’expériences identitaires et créatrices.
parazelli.michel@uqam.ca

Marie-Ève Carpentier est étudiante à la maitrise à l’École de travail social de l’Université du Québec à Montréal.
carpentier.marie-eve@courrier.uqam.ca