A propos du GRED

Le groupe de réflexion éthique et déontologique (GRED) a été créé lors de l’Assemblée générale de la Société Suisse d’Ethnologie (SSE) en 2008. S’interrogeant sur l’opportunité de doter la SSE d’une charte éthique et partant du principe selon lequel la question éthique reste étroitement liée au processus de recherche, le GRED a opté en faveur d’une prise de position qui a été acceptée lors de l’Assemblée générale de la SSE, le 5 juin de la même année.

Souhaitant encourager l’échange d’expériences, la discussion et la réflexion collective, le GRED a lancé un appel à contributions invitant les chercheurs à y participer par la rédaction soit de discussions de cas, soit par celle d’un commentaire relatif à une discussion de cas. Partant d’exemples de recherche ciblés, ces discussions de cas ont pour but de présenter les enjeux éthiques tels qu’ils se sont présentés aux chercheur-e-s aux différents «moments» de leur recherche tout en développant une réflexion sur ce qui les a poussé-e-s à opter pour telle ou telle solution. En publiant ces discussions de cas, l’intention du GRED ne consiste pas à s’ériger en «contrôleur» ou «garant» d’une quelconque éthique de l’anthropologie. Elle est plutôt de documenter, dans un but pédagogique et réflexif, la place de l’éthique dans les différents «moments» de la recherche et de montrer comment l’éthique peut être intégrée concrètement à la réalité de chaque terrain.

Membres du GRED (01.09.2014)

  • Marc-Antoine Berthod
  • Nolwenn Bühler
  • Jérémie Forney
  • Andreas von Känel
  • Sabine Kradolfer
  • Laurence Ossipow
  • Julie Perrin (Koordination)

Contact

gred@seg-sse.ch