Anthropologie: le tournant ontologique en action

Introduction

  • Frédéric Keck Laboratoire d’anthropologie sociale, Département de la recherche du Musée du quai Branly
  • Ursula Regehr Institut d’anthropologie sociale, Université de Berne
  • Saskia Walentowitz Institut d’anthropologie sociale, Université de Berne
Keywords: special issue, ontological turn

Abstract

Le dossier thématique de TSANTSA 20 est consacré au "tournant ontologique". Alors que le débat fait rage autour des différentes approches désormais subsumées sous cette appellation, opposant des chercheurs français, britanniques, danois, brésiliens et américains, il nous a semblé important qu’une revue européenne fasse un état apaisé de ce débat. Le "tournant ontologique" est une nouvelle façon de poser le problème qui est au cœur de l’anthropologie moderne.

Author Biographies

Frédéric Keck, Laboratoire d’anthropologie sociale, Département de la recherche du Musée du quai Branly

Frédéric Keck est chercheur au Laboratoire d’anthropologie sociale et directeur du département de la recherche du musée du quai Branly. Après des études de philosophie à l’Ecole Normale Supérieure de Paris et d’anthropologie à l’Université de Berkeley, il a fait des recherches sur l’histoire de l’anthropologie et sur les questions biopolitiques contemporaines. Il a publié Claude Lévi-Strauss, une introduction (Pocket-La découverte 2005), Lucien Lévy-Bruhl, entre philosophie et anthropologie (CNRS Editions 2008) et Un monde grippé (Flammarion 2010). Il a co-édité (avec N. Vialles) Des hommes malades des animaux (L’Herne 2012) et (avec A. Lakoff ) «Sentinel devices», Limn, 2013.

Ursula Regehr, Institut d’anthropologie sociale, Université de Berne

Ursula Regehr est doctorante à l’institut d’anthropologie sociale de l’université de Berne. Sa recherche se focalise sur les processus de colonisation et de formation de l’état national, ainsi que sur la confi guration des diff érences et inégalités dans la région du Chaco paraguayen. Elle a travaillé comme maître-assistante à l’institut d’anthropologie sociale de l’université de Berne (2005-2009) et a été boursière pour le réseau de recherche desiguALdades.net à la Freie Universität Berlin (2010). Au Paraguay elle a été curatrice de l’exposition «simetría / asimetría: imaginación y arte en el Chaco» (2011).

Saskia Walentowitz, Institut d’anthropologie sociale, Université de Berne

Saskia Walentowitz est diplômée de l’École du Louvre et auteure d’une thèse en anthropologie soutenue à l’École des hautes études en sciences sociales à Paris. Depuis 2004, elle est enseignante-chercheure à l’Institut d’anthropologie sociale de l’Université de Berne. Elle s’intéresse aux cosmopolitiques autour de la reproduction humaine (Tsantsa 2007) et a consacré plusieurs publications aux dynamiques sexuées de la parenté et de la procréation chez les Touaregs et dans d’autres contextes musulmans. Elle a également fait des recherches en anthropologie des sciences relatives à l’alimentation infantile et co-édité «Women, mothers, and AIDS care in developing countries» (Social Science & Medecine 2009).

Published
2015-05-01
How to Cite
Keck, Frédéric, Ursula Regehr, and Saskia Walentowitz. 2015. “Anthropologie: Le Tournant Ontologique En Action: Introduction”. TSANTSA – Journal of the Swiss Anthropological Association 20 (May):4-11. https://doi.org/10.36950/tsantsa.2015.20.7427.