Auteur·e·s

Angela Dressler

Angela Dressler est titulaire d’un doctorat en anthropologie culturelle et ethnographique. Elle a eu une socialisation parallèle comme journaliste. Emplois comme reporter et rédactrice locale, plus tard comme auteure pour la télévision publique. Elle est membre fondateur de EASA media-anthropology.net et auteure du livre „Nachrichtenwelten. Hinter den Kulissen der Auslandsberichterstattung. Eine Ethnographie“ (transcript 2008). Angela Dressler vit et travaille à Berlin.

angeladressler@gmx.de

Mathilde Bourrier

Mathilde Bourrier, sociologue des organisations et du travail, est professeure de sociologie au Département de sociologie de l’Université de Genève. Ses travaux portent sur les organisations du haut-risque et en particulier sur les conséquences de l’extrême procéduralisation du travail, sur les transgressions des règles, sur les facteurs de fiabilité organisationnelle et sur l’influence de la conception organisationnelle sur les pratiques au travail.

mathilde.bourrier@unige.ch

Département de Sociologie, Université de Genève, Bd. du Pont-d'Arve 40, 1211 Genève 4

Célina Peloso

Doctorante en ethnologie à l’Université de Nice Sophia Antipolis, Célina Peloso prépare actuellement une thèse sur les enjeux et les stratégies socio-politiques de développement de la partie française de l’île de Saint-Martin, aux Antilles. Précédemment, et dans la perspective de cette thèse de doctorat pour laquelle elle a obtenu une allocation de recherche, elle a consacré sa recherche de Master 2 sur la question de la médiatisation et médiation du politique sur la partie française de l’île de Saint-Martin (Petites Antilles). Elle y a réalisé un stage de plusieurs mois en tant que journaliste en presse écrite dans un média local francophone, ce qui lui a permis d’appréhender in situ, par le biais d’une «recherche-action», les discours et les pratiques médiatiques locaux. En parallèle de son cursus ethnologique, elle a également effectué plusieurs collaborations et stages rédactionnels sur le long terme au sein de différents journaux niçois.

celinapeloso@hotmail.fr

Laboratoire CIRCPLES (EA 3159), Université de Nice Sophia Antipolis, BP 3209, 98 Bd E. Herriot, 06204 Nice cedex 3, France

Brian McKenna

Brian McKenna est professeur assistant d’anthropologie à l’Université de Michigan-Dearborn. Sa recherche et sa pratique concentrent sur la question de la réinvention de la « medicine sociale » pour le 21ème siècle. Il se focalise sur trois éléments : 1) transformer la formation biomédicale aux Etats-Unis dans le sens d’une anthropologie médicale critique ; 2) établir un dialogue théorique entre anthropologie, journalisme, éducation publique et activité critique des médias ; 3) remise en question publique de la « company town » reconfiguré, née dans la culture du néolibéralisme.

mckennab@umd.umich.edu

The University of Michigan-Dearborn, Department of Behavioral Sciences, 4901 Evergreen Rd., 4025 CASL Building, Dearborn, MI 48128-1491, USA

Miriam Grabenheinrich

Miriam Grabenheinrich a étudié l’ethnologie et les sciences culturelles appliquées à Münster. Depuis 2002 elle travaille comme journaliste libre pour des stations de radio et de télévision allemandes et produit également des films scientifiques pour des institutions de formation. Régulièrement elle donne des séminaires de journalisme auprès de différentes facultés des Hautes Ecoles allemandes. Pour le domaine d’activité « cognition neurale et mouvement » à l’Université de Bielefeld elle est responsable de communication scientifique. Sa thèse de doctorat traite les stéréotypes de l’Afrique et des Africains dans des programmes de télévisions locales

miriam.grabenheinrich@gmx.de

Universität Bielefeld, Fakultät für Erziehungswissenschaft, Postfach 10 01 30, D-33501 Bielefeld

Géraldine Morel-Baró und Luis Felipe Baró Diaz

Géraldine Morel-Baró est doctorante en anthropologie et assistante à l’Université de Neuchâtel. Depuis 1999, elle a effectué plusieurs séjours de terrain à Cuba et étudie depuis 2005 la construction de la masculinité et les enjeux de pouvoir au sein de la société secrète abakuá à la Havane ainsi que ses liens avec le gouvernement révolutionnaire.

geraldine.morel-baro@unine.ch

Institut d’ethnologie, Rue St-Nicolas 4, 2000 Neuchâtel

Sabine Zurschmitten

Sabine Zurschmitten est doctorante à l’institut d’anthropologie sociale de l’Université de Berne où elle travaille comme chargée de cours. Son projet de thèse est encadré par le professeur Heinzpeter Znoj et fait partie du faisceau de recherches interdisciplinaires «Staging Difference: Interreligious Conflicts in South- and Southeast Asia» qui a été financé par l’ancien Karman Center for Advanced Studies in the Humanities, faculté de philosophie et histoire, Université de Berne.

zurschmitten@anthro.unibe.ch

Institut für Sozialanthropologie, Universität Bern, Länggassstr. 49a, 3000 Bern 9

Sabine Kradolfer

Sabine Kradolfer est anthropologue et sociologue. Elle est actuellement boursière post-doctorale du FNS à l’Université autonome de Barcelone et à l’Université nationale de Río Negro (Argentine). Sa thèse de doctorat, réalisée en cotutelle entre les universités de Lausanne et Paris III – Sorbonne nouvelle, porte sur l’organisation sociale des communautés mapuche de la province de Neuquén (Argentine). Parallèlement à ses travaux en anthropologie, elle a co-dirigé, entre février 2006 et juin 2008, une recherche sur la relève académique à l’Université de Lausanne.

Kradolfer.Sabine@gmail.com

AHCISP, Universidad autònoma de Barcelona, Facultat de psicologia i lletres, Departament d’antropologia social i cultural 08193 Bellaterra (Cerdanyola del Vallès), España.

Hélène Martin

Hélène Martin est anthropologue et professeure à l’Ecole d’études sociales et pédagogiques (EESP), Haute école de travail social et de la santé.

hmartin@eesp.ch

EESP Haute école de travail social et de la santé, Ch. des Abeilles 14, 1010 Lausanne

Jérôme Debons

Jérôme Debons est anthropologue. Il est chargé de recherche, précédemment à la Haute école de travail social et de la santé (EESP) et actuellement à la Haute école cantonale vaudoise de la santé (HECVSanté).

jdebons@hecvsante.ch

HECVSanté, Unité de recherche en santé, Av. de Beaumont 21, 1005 Lausanne

Marco Motta

Marco Motta est assistant doctorant au Laboratoire d’anthropologie culturelle et sociale (LACS), à l’Institut des sciences sociales de l’Université de Lausanne. Ses recherches portent sur les rites consacrés aux esprits sur l’archipel de Zanzibar, sur le théâtre ainsi que sur les questions épistémologiques liées à la construction d’un savoir anthropologique.

Marco.Motta@unil.ch

LACS, Université de Lausanne, Anthropole, 1015 Lausanne

Claudia Nef Saluz

Claudia Nef Saluz travaille actuellement pour sa thèse sur des « Formes contemporaines d’activisme estudiantin islamique en Indonésie » à l’institut d’anthropologie sociale de l’Université de Zurich. Sa thèse est encadrée communément par Prof. Dr. Shalini Randeria (Université de Zurich), Prof. Dr. Heinzpeter Znoj (Université de Berne), and Prof. Dr. Martin van Bruinessen (Université d’Utrecht). Sa recherche est soutenue par le programme de recherche universitaire « Asia and Europe » de l’Université de Zurich. L’enquête de terrain a été financée par une bourse FNS pour futurs chercheurs ainsi que par le programme « Jeunes Chercheurs » de la Direction du développement et de la coopération (DDC). L’auteure veut exprimer sa gratitude aux trois programmes pour leur support financier généreux.

Claudia.Nef@access.uzh.ch

Ethnologisches Seminar, Universität Zürich, Andreasstrasse 15, 8050 Zürich

Martina Santschi

Martina Santschi est anthropologue sociale. Elle travaille à la Fondation suisse pour la paix et poursuit sa thèse, encadrée par le professeur Hans-Rudolf Wicker, institut d’anthropologie sociale, Université de Berne. Sa thèse est financée par le PNR Nord-Sud.

martina.santschi@swisspeace.ch

Swisspeace, Sonnenbergstrasse 17, 3000 Bern 7

Céline Travési

Céline Travési est titulaire d’un Master 2 «Recherches comparatives en anthropologie, histoire et sociologie» (Ecole des hautes études en sciences sociales, Marseille), dirigé par Laurent Dousset (Centre de recherche et de documentation sur l’Océanie). Elle occupe actuellement un poste d’assistante-doctorante à l’Unité d’enseignement et de recherche en tourisme à l’Institut universitaire Kurt Bösch (Sion) et elle prépare une thèse de doctorat en anthropologie du tourisme.

celine.travesi@iukb.ch

Institut universitaire Kurt Bösch, Case postale 4176, 1950 Sion 4

Compte-rendus
Cecilia Speranza · Mitglied PASSAGEN, Forschungskreis Migration und Geschlecht (www.passagen.ch), Basel
Olivier Schinz
Anne Lavanchy · Université de Neuchâtel
Cyril Isnart · Universidade de Evora (Portugal)
Juliane Neuhaus · Ethnologisches Seminar der Universität Zürich

Groupe de travail «Ethique»
Marc-Antoine Berthod (HES-SO, HETS&Sa-EESP, Lausanne)
Jérémie Forney (Institut d’ethnologie, UNINE)
Sabine Kradolfer (UAB, Barcelone et UNRN, Bariloche, Argentine)
Juliane Neuhaus (Ethnologisches Seminar, UZH)
Laurence Ossipow Wuest (HES-SO, HETS, Genève)
Yannis Papadaniel (Institut des sciences sociales, UNIL)
Julie Perrin (Institut d’ethnologie, UNINE)