Coordination dossier

Kathrin Oester

Kathrin Oester est une anthropologue spécialiste de l’éducation, des migrations et de l’anthropologie des médias. Elle enseigne l’anthropologie des médias dans différentes universités et a créé le cursus en anthropologie des médias à l’Institut d’anthropologie sociale de l’Université de Berne. Elle a réalisé plusieurs projets de films ethnographiques et est (co)auteure d’articles et livres sur l’anthropologie (des médias) et de la migration. Elle est actuellement responsable de l’Institut pour la recherche et le développement de la Haute Ecole pédagogique de Berne.

kathrin.oester@phbern.ch

PHBern, Fabrikstrasse 2, 3012 Bern

Auteur·e·s

Caroline Bodolec

Caroline Bodolec ethnologue, est chargée de recherche au CNRS au sein du Centre d’Étude sur la Chine Moderne et Contemporaine, UMR 8173 Chine, Corée, Japon à Paris, France. Ses champs de recherche portent sur le Patrimoine culturel immatériel en Chine et sur l’appropriation de la Convention de 2003 par l’Etat chinois.
ttp://cecmc.ehess.fr

bodolec@ehess.fr

Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine, UMR 8173 Chine, Corée, Japon 190-198 avenue de France, 75013 Paris

Theresa Beyer

Theresa Beyer, doctorante à l’Institut de Musicologie de l’Université de Berne, mène une thèse sur la construction du genre et de la patrie dans la nouvelle musique populaire suisse.

theresa.beyer@musik.unibe.ch

Institut für Musikwissenschaft der Universität Bern Hallerstrasse 5, 3012 Bern

Maya Ishizawa

Maya Ishizaw est une architecte péruvienne et doctorante à l’ IGS Heritage Studies, BTU Cottbus-Senftenberg en Allemagne. Ses recherches portent sur les implications de la conservation de paysages culturels.

ishizawa.maya@gmail.com

Internationale Graduate School Heritage Studies, Brandenburgische Technische Universität Platz der Deutschen Einheit 1, DE-03046 Cottbus

Julie Perrin

Julie Perrin est assistante doctorante à l’Institut d’ethnologie de l’Université de Neuchâtel. Elle mène une thèse en anthropologie sur les pratiques de guérison dites «traditionnelles» en Suisse.

julie.perrin@unine.ch

Université de Neuchâtel, Institut d’ethnologie Rue Saint-Nicolas 4, CH-2000 Neuchâtel

Salvatore Bevilacqua

Salvatore Bevilacqua est docteur en sciences sociales de l’Université de Lausanne. Il est collaborateur scientifique à l’Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique (IUHMSP Lausanne). Ses recherches actuelles portent sur différentes thématiques connectant processus de (dé)médicalisation aux pratiques et politiques patrimoniales dans l’espace méditerranéen (alimentation, identités transgenres).

salvatore.bevilacqua@chuv.ch

Institut universitaire d’histoire de la médecine et de la santé publique (IUHMSP) Avenue de Provence 82, CH-1007 Lausanne

Isolde de Villiers

Isolde de Villiers est chargée de cours en jurisprudence à l’Université de Pretoria. Son projet de thèse porte sur la relation entre le droit et la spacialité et plus spécifiquement comme elle se manifeste dans l’espace urbain de Tschwane.

isolde.devilliers@up.ac.za

University of Pretoria, Faculty of Law, Department of Jurisprudence, Office 2-15 Hatfield, 0028 South Africa

Rita Kesselring

Rita Kesselring est chargée de cours en anthropologie sociale à l’Université de Bâle. Son travail porte sur le droit, la mémoire, le changement social et la méthodologie. Son focus régional se situe en Afrique du Sud, Zambie et plus généralement en Afrique australe.

rita.kesselring@unibas.ch

Universität Basel, Ethnologisches Seminar Münsterplatz 19, 4051 Basel

Hervé Munz

Hervé Munz est assistant-doctorant à l’Institut d’ethnologie de l’Université de Neuchâtel. Il a débuté, en 2009, une thèse de doctorat sur le monde horloger. Ce travail s’inscrit dans le cadre d’un projet collectif et interdisciplinaire nommé «Le patrimoine culturel immatériel: le don de Midas?».

herve.munz@unine.ch

Institut d’ethnologie, Université de Neuchâtel Saint-Nicolas 4, 2000 Neuchâtel

Michel Koebel

Michel Koebel est maître de conférences en sociologie à l’Université de Strasbourg, membre de l’unité de recherche «Sport et sciences sociales» (EA1342). Ses recherches portent sur la sociologie de l’espace politique local, dont le milieu associatif peut constituer l’une des composantes.
e3s.unistra.fr

mkoebel@unistra.fr

Université de Strasbourg, Unité de recherche «Sport et sciences sociales» (EA 1342) 14 rue René Descartes, 67084 Strasbourg Cedex

Maëlle Meigniez

Préparant une thèse dans le domaine des politiques et des aides sociales, Maëlle Meigniez est doctorante et assistante d’enseignement à l’Institut des sciences sociales de l’Université de Lausanne.

maelle.meigniez@unil.ch

Université de Lausanne, Institut des sciences sociales Quartier UNIL-Mouline, Bâtiment Geopolis, 1015 Lausanne

Eva Nada

Eva Nada est doctorante à l’Université de Neuchâtel et adjointe scientifique à la Haute école de travail social de Genève. Elle réalise actuellement une thèse qui prend appui sur l’ethnographie économique et vise à mettre en évidence les rationalisés pratiques de la prise en charge du chômage des jeunes.

eva.nada@unine.ch

Université de Neuchâtel, Institut de sociologie Espace Louis-Agassiz 1, CH-2001 Neuchâtel

Maude Reitz

Maude Reitz est assistante-doctorante au Laboratoire de Sociologie Urbaine (LaSUR) de Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Elle prépare une thèse de doctorat sur les savoirs et les arts de faire techniques, sociaux et spatiaux des nomades contemporains en matière d’habitat et de mobilité.

maude.reitz@epfl.com

EPFL ENAC INTER LASURBP 2131, Station 16, 1015 Lausanne

Karin Renold

Karin Renold est doctorante à la School of Museum Studies der University of Leicester en Grande-Bretagne. De 2005 à 2011, elle a été collaboratrice scientifique au musée Mühlerama à Zurich.

kre5@leicester.ac.uk

University of Leicester, School of Museum Studies 19 University Rd, Leicester LE1 7RF, UK

Lara Bauer, Institut d’ethnologie, Neuchâtel
Cristina Ferreira, Unité de recherche de la Haute Ecole de santé Vaud (HESAV)
Eva Fischer, Institut für Sozialanthropologie, Universität Bern
Valérie Gorin, CERAH, Université de Genève
Sabine Kradolfer, Institut des sciences sociales, Université de Lausanne
Laurence Ossipow, HES-SO, Genève
Marc-Olivier Gonseth, Musée d'ethnographie de Neuchâtel (138)
Heinz Käufeler, Ethnologisches Seminar Zürich (139 – 140)